Mistercouac

  • Articles récents

  • Mes albums récents

    • Album : L'album des couacs
      <b>Couac n°1</b> <br />
  • Commentaires récents

    • Visiteurs

      Il y a 1 visiteur en ligne
    1 novembre 2012

    Couac n°11

    Publié par mistercouac dans Non classé

    Alors que Nicolas SARKOZY, lors de son discours d’Epinay le 12 juillet 2007 reconnaissait qu’il fallait  »doter l’opposition d’un statut qui lui garantisse les moyens politiques, juridiques et financiers de pouvoir  se conduire comme un contre-pouvoir réel face à la majorité. Ce statut devra comprendre notamment des droits d’information, des droits protocolaires, le droit de créer une commission d’enquête.[...] Je suis convaincu que le statut de l’opposition sera un grand progrès pour l’exemplarité de notre République » et qu’il faisait traduire cette volonté dans la loi constitutionnelle de juillet 2008, l’actuelle majorité a une vision bien différente de l’opposition.

    Que la gauche s’oppose c’est tout naturel, y compris lorsque Ségolène ROYAL prend des positions scandaleuses sur TF1  en 2010 en souhaitant faire participer des adolescents aux manifestations. Ses dénégations le lendemain sur le sujet suite à la gêne de la gauche sur le sujet ne remettent pas en cause la véracité de son appel même s’il elle l’a ensuite contredit. Nos élus socialiste ont passé le plus clair de leur temps dans les manifestations à l’encontre de la politique de l’ancien gouvernement.

    Aujourd’hui, alors que la gauche détient quasiment tous les pouvoirs en France : présidence, assemblée nationale, sénat, toutes les régions sauf une, une majorité de départements, ces mêmes élus, méprisant les fondamentaux les plus élémentaires de la démocratie réfutent le droit à la droite de s’opposer. Le ministre du budget Jérôme CAHUZAC déclare que « Jean-François COPE en appelle au désordre » et Harlem DESIR de renchérir « L’appel à la rue du principal dirigeant de l’opposition relève d’une surenchère dangereuse, irresponsable et indigne d’un républicain ». Pour cet ancien agitateur public rien n’est assez gros face à sa morgue politicienne.

    Nos bobos donneurs de leçons à tout va en perdent le sens de la raison. Les membres d’une majorité qui dénient la possibilité à l’opposition de s’opposer n’est ce pas la définition d’une dictature ?

    Un vilain Couac que celui là.

    Couac n°11 couac-n11-222x300

    Laisser un commentaire

    vigie novlangue |
    Isanganoarrdc |
    Vivre Meythet 2014 |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Guillaumerobaa83
    | Thinktankchateauroux
    | Politica